Les 5 signes qui prouvent que mon enfant est accro aux écrans numériques

Comment savoir si mon enfant est dépendant des écrans ?

Votre enfant passe son temps à jouer à Fortnite ou à WOW ? L’ado enchaîne les stories Instagram et les vidéos Tik Tok à longueur de journée ? La perte de connexion WIFI peut instantanément déclencher la 3eGuerre Mondiale et les lieux où on ne capte pas la 4G est la pire punition qui peut lui être infligée ? Bref, il/elle vit sa meilleure vie d’ado ! Ces comportements, somme toute normaux à l’heure actuelle et dans notre société ultra connectée, peuvent parfois dégénérer, devenir hors de contrôle et frôler dangereusement avec la cyberdépendance. Alors, quand faut-il commencer à s’inquiéter sérieusement ? Comment faire la distinction entre simple plaisir et addiction ?

C’est quoi la cyberdépendance ?

« La dépendance à internet désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif ou obsessionnel d’utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne »1

En bref, être accro au numérique c’est une envie et un besoin irrépressible d’être devant un écran. Le simple fait de passer du temps devant la télévision ou sur la tablette ne suffit pas pour dire que votre enfant est dépendant aux outils numériques. Sinon, soyons honnêtes, nous serions tous des addicts !

Jeux vidéo, médias sociaux, applications, lorsque la vie tourne plus autour du monde virtuel qu’autour du monde réel, la cyberdépendance s’installe. Evidemment, elle ne se fait pas du jour au lendemain. Il s’agit de quelque chose de bien plus insidieux et pernicieux qui s’installe progressivement au fil des mois. Un comportement aux conséquences parfois dramatiques pour l’évolution et le bien-être de votre enfant et ce, à long terme.

Pour éviter de tomber dans l’engrenage, nous vous aidons à identifier quelques signes visibles qui doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Signe 1 : Il/elle est connecté(e) tous les jours, plus de 4h/jour

Console de jeux, ordinateur, smartphone, télévision, tablette, les sources numériques sont nombreuses à la maison ! Cumulez le nombre d’heure que votre enfant passe sur chaque support et faites les comptes. Vous verrez, cela grimpe très vite !

Malgré tout, il convient de savoir faire la part des choses. Passer 4h à jouer à la console un dimanche d’hiver alors qu’il fait 0°C dehors, ce n’est pas bien méchant. Le souci est sur la récurrence quotidienne et systématique de ce type de comportement.

Signe 2 : Il/elle est toujours fatigué(e)

Forcément, autant d’heures devant un écran ça fatigue ! Et il y a fort à parier que votre enfant ne soit pas très frais le lendemain à l’heure du petit déj’. Lumière bleue des écrans qui provoque des troubles du sommeil, séances de jeux qui s’éternisent jusque tard dans la nuit, téléphone portable planqué sous l’oreiller pour pouvoir le dégainer à la moindre notification… Des habitudes et comportements qui empêchent de dormir convenablement et peuvent provoquer un important manque de sommeil.

photo atelier scratch enfant

Signe 3 : les résultats scolaires sont en berne

Qui dit manque de sommeil dit difficultés à se concentrer !

Si votre enfant ou adolescent préfère jouer ou rester sur son smartphone plutôt que d’aller faire ses devoirs, jusque-là, rien d’alarmant. Par contre, les écrans et outils numériques ne doivent pas entraîner une chute des résultats scolaires et se faire ressentir sur le travail en classe et à la maison. Si votre enfant collectionne subitement les mauvaises notes et décroche complétement, il est temps de s’inquiéter !

Signe 4 : Il/elle délaisse la vie réelle au profit de la vie virtuelle

Il s’agit probablement du signe le plus facile à identifier. Si votre enfant ou ado préfère rester enfermé à la maison plutôt que sortir avec sa bande d’amis c’est que le problème est installé. Un enfant souffrant de cyberdépendance va avoir tendance à se désintéresser des activités familiales, sociales et sportives au profit de sa vie en ligne. Débrancher devient tellement difficile, voire impossible, que même les activités et loisirs qu’il aimait auparavant ne l’intéressent soudainement plus du tout.

Signe 5 : ne pas être connecté(e) influe sur son humeur

Attention, on ne parle pas de la simple mauvaise humeur qui caractérise tout adolescent digne de ce nom.

Un cyberdépendant, c’est comme un accro à n’importe quelle drogue. Sans sa dose, il passe en état de manque ! Cela peut aller de la mauvaise humeur passagère à la crise d’anxiété, la colère, voire même des signes de dépression. Il est alors plus qu’urgent de renverser la vapeur !

Nos ateliers
sensibilisent
à la cyberdépendance

Que faire si mon enfant est accro ?

Nul besoin de partir dans les extrêmes en coupant totalement l’accès aux outils numériques. S’en passer est de toute manière quasi mission impossible de nos jours. Cependant, quelques bons gestes et habitudes à prendre peuvent permettre de trouver un équilibre entre vie réelle et vie numérique.

  1. Donner le bon exemple
    Les enfants reproduisent les habitudes et comportements des parents. Si vous ne voulez pas avoir un accro au numérique à la maison, commencez déjà par montrer le chemin en ayant une utilisation respectable du numérique. Alors, on pose le téléphone portable quand on est à la maison et on profite en famille !
  2. Fixer des limites
    Avec votre enfant, définissez un nombre d’heures maximal à ne pas dépasser par jour ou mettez en place un planning. Pas de jeux vidéo les jours d’école, 2h max par jour le week-end, pas d’écran après 20h…. A vous de définir là où se trouve la limite à ne pas franchir. Si besoin, vous pouvez également installer un logiciel de contrôle parental pour bloquer les divers écrans quand le temps autorisé est terminé. Un bon moyen pour ne pas avoir le rôle du gendarme à tout moment.
  3. Retirer les écrans des chambres
    Que vous ayez un jeune enfant ou un adolescent, les recommandations sont les mêmes. Mieux vaut retirer les écrans de leur chambre et éviter ainsi toute tentation. Laissez les écrans dans les pièces communes est une façon simple et efficace de réduire drastiquement le temps passé en ligne chaque jour et vous permettra de garder un œil sur leurs utilisations. Combo gagnant !
  4. Proposer des activités autres que numériques
    Bien souvent, les écrans c’est aussi un excellent moyen pour tromper l’ennui et passer le temps. Ici le but est de montrer à votre enfant que l’on peut s’amuser, profiter et partager un bon moment autrement que par écran interposé. Jeux de société en famille, sorties culturelles, balades…. tout est bon pour lever le nez !
  5. Inscrire votre enfant à des ateliers numériques
    Cela peut vous surprendre, mais proposer des cours et ateliers sur le numérique pendant les vacances scolaires ou comme activité extrascolaire peut être une bonne solution ! Il/elle y apprendra les rouages du numérique au travers du codage tout en étant sensibiliser sur la cyberdépendance comme chez Garage 404. Dans la région Auvergne Rhône-Alpes, nous formons les apprentis codeurs de 7 à 16 ans aux rudiments du numérique autour de 7 valeurs fortes : motricité, atelier, concentration, création, reproduction, prévention, éco-responsabilité.

Quitte à être accro aux écrans, pourquoi ne pas apprendre à en faire usage de façon intelligente en devenant un expert du genre ?

Inscrivez votre enfant à une activité innovante et utile, investissez dans son avenir ! Plus d’informations

 

1source Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9pendance_%C3%A0_Internet

Suivez-nous

Inscription newsletter

La presse
en parle

Le Garage404 ouvre ses portes

Le Garage404 ouvre ses portes

Le Garage404 ouvre ses portes Ce samedi 3 octobre, le Garage404 ouvre ses portes. Cette école numérique hebdomadaire est gérée par Onevalue, un organisme de formation du numérique. Son but est d’éveiller les enfants et les adolescent aux métiers du numérique....

lire plus

Partager
cette actualité

Les autres actus du Garage404 !

2020-2021, le Garage404 en constante évolution

2020-2021, le Garage404 en constante évolution

  2020-2021, le Garage404 en constante évolution Février 2020, Garage404 ouvre officiellement ses portes ! C’est pendant les vacances d’hiver de février 2020 que Garage404 a ouvert ses portes. Durant les deux semaines de vacances scolaires, Garage404 a reçu ses...

lire plus

Partenaires et sponsors

Découvrez tous nos sponsors garantissant le plein développement de Garage404.

logo roanne agglo
logo région rhône alpes auvergne
logo atelier google
logo mission locale du roannais
logo mission locale du roannais